rose
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pourquoi j’aime cette recette?

Nous avons tous eu un jour ou l’autre une blessure, tout en espérant que la cicatrice ne sera pas trop vilaine.

Mais si il est facile de favoriser la cicatrisation d’un point de vu médical en utilisant des purifiant et des antibactérien. Il est beaucoup plus difficile voir pratiquement impossible de la favoriser d’un point de vue esthétique.

Comme je vous le montre dans mon article “Les cicatrisants sont ils des placebos?” seul le rétinol à un impact sur l’aspect de la cicatrice.

Pour cela ce baume est très intéressant car il est constituer en grande majorité de l’huile végétale de rose musquet qui elle, contient du rétinol.

De plus l’absence d’eau dans cette recette rend inutile les conservateurs cette recette est donc de fait plus douce.

Comment la réalisé et avec quel ingrédients?

Ce baume est peu onéreux et ma fois très simple à réaliser.

Pour réaliser 100 grammes de cette recette vous aurez besoin de :

  • De 80 grammes d’huile végétale de rose musquet
  • De 20 grammes de cire d’abeille

Mettez la cire dans un bol. Placez le bol au bain marie. une fois la cire fondu éteignez le feu et ajouter l’huile végétale en mélangeant doucement puis faite couler la préparation dans votre contenant final.

N’oublier pas étiqueter votre produit avec soin et d’être minutieux quant vous ferrez votre vaisselle et enfin de pratiquer le test anti allergique avant toute utilisation.