Conseil

4 astuces pour une salle de bain zéro déchet

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mes petits loups, bonjour ! À l’heure où j’écris cet article, nous sommes en 2019 et l’année dernière a été marquée par un grave événement. En effet, la Chine a brutalement décidé de ne plus acheter les déchets des autres pays. Cette information peu médiatisée est pourtant d’une importance cruciale.

En effet, jusqu’à présent, la Chine achetait à elle seule pour 80% des déchets européens qu’elle gérait et recyclait. Je ne vous en dis pas plus sur le sujet. Si vous voulez en savoir davantage j’ai écrit un article que vous pouvez lire ici

Le fait est que la situation est grave et plus que jamais, nous nous devons de faire attention à notre consommation, à limiter l’impact de ces détritus sur notre mode de vie ainsi que diminuer autant que faire se peut le nombre toujours plus croissant de nos déchets.

Pour arriver à un résultat probant, voilà plusieurs astuces pour transformer une salle de bain et la faire pencher en faveur de l’écologie, de l’environnement et de l’humanité, en limitant l’impact et le nombre de vos déchets issus de cette pièce stratégique.

Nous sommes tellement habitués à consommer que nous n’y pensons même plus. Voyons voir, réfléchissons… Chez moi, on trouve un shampooing, un dentifrice et un démaquillant, mais aussi un déodorant ainsi que des crèmes pour le visage et pour le corps. J’ai aussi des croyons pour souligner le contour des yeux et plusieurs palettes de maquillage, tout cela contenu la plupart du temps dans des contenants en plastique.

Mais ce ne sont pas les seuls déchets que nous produisons ; il y a bien évidemment les cotons-tiges – bientôt supprimés – mais aussi le coton en général, sans oublier les matériaux plastiques contenus dans les produits.

Tous ces articles sont source de pollution et donc, sont potentiellement mauvais pour votre santé, et de façon certaine mauvais pour la faune et la flore de notre planète. N’oublions pas que notre survie et notre qualité de vie dépendent de l’équilibre entre les espèces.

1 ère Astuce

La première astuce que je vous donnerai va radicalement changer le visage de votre salle de bain. Il s’agit d’adopter la cosmétique solide. Au départ, avouons que quand nous entendons « cosmétique solide », nous pensons principalement au savon. Pourtant, la cosmétique solide est beaucoup plus étendue ! En effet, aujourd’hui, vous pouvez non seulement avoir votre savon, mais également un shampooing solide, un déodorant solide, un dentifrice solide et même, des démaquillants solides…

Dernièrement, j’ai rédigé un article entier consacré aux nombreux avantages des cosmétiques solides que vous pourrez consulter en cliquant ici. Mais aujourd’hui, j’ai choisi de mettre en avant les qualités écologiques de ces cosmétiques Ceux-ci contiennent généralement moins, voire aucun polluant, ceci grâce à l’absence de phase aqueuse, utilisée par les industriels, et qui facilite leur conservation. Pour sublimer le tout, le packaging de la cosmétique solide sont le plus souvent biodégradables, car fabriqués dans des matières telles que le carton. Vous pouvez aussi, quand cela est proposé, les acheter en vrac, ce qui représente le summum de l’achat écologique.

Dans la gamme des cosmétiques solides, je vous conseille chaleureusement le déodorant de la marque Slow Cosmétique « pachamamaï », qui fait partie intégrante de ma routine et qui est l’un de mes favoris, en raison de son efficacité, de sa discrétion, de son caractère écologique et enfin de son packaging simple et discret.

2 ème astuce

La deuxième astuce est de plus en plus répandue et je m’en réjouis. Il s’agit des lingettes démaquillantes lavables. Celles-ci remplacent l’usage du coton, elles sont très agréables et on en trouve maintenant de toutes les formes, tailles et couleurs. Elles ne sont pas traitées avec des produits chimiques controversés et sont faciles d’utilisation : il suffit de les mettre en machine et elle ressortent parfaitement propres. Voilà qui devrait mettre fin au gaspillage du coton à peine utilisé, puis jeté. En plus d’être une solution écologique, je vous propose donc cette solution économique. Car on achète un seul paquet de lingettes, et on n’est pas condamnées à racheter à chaque fois des disques de coton individuels, qui plus est, fabriqués dans un plastique polluant.

Nous venons de voir que le plastique est présent dans la plupart des contenants, mais pas seulement ! Il est parfois présent au sein même des cosmétiques, à travers par exemple les microbilles de plastique, souvent utilisées dans des gommages et des exfoliants. Mais le plastique fait aussi partie intégrante de certains matériaux comme par exemple le silicone… C’est pourquoi il est important de bannir ce type de produit de votre salle de bains. Ils sont souvent doublement polluants, aussi bien à travers leur contenant que leur contenu.

Vous pourrez trouver un article sur les silicones en cliquant sur ce lien.

3 ème astuce

Cette astuce aussi devient elle aussi de plus en plus populaire avec l’annonce de la fin de la commercialisation des cotons-tiges. Bien que je sois persuadée que les cotons-tiges ne disparaîtront jamais totalement, je pense néanmoins que c’est la fin du coton-tige tel que comme nous le connaissons aujourd’hui, c’est-à-dire avec une barre plastique entre deux petits bouts de coton. Ce changement, même s’il peut déplaire, est devenu nécessaire et je pense que le commerce pourra s’adapter avec succès en proposant une barre en carton plutôt qu’en plastique pour réaliser de nouveaux cotons-tiges qui cette fois, seront devenus biodégradables. En attendant, une autre solution est proposée, et c’est l’oriculi. Ce petit bout de bois est taillé en forme de petite cuillère et sera très pratique pour se nettoyer les oreilles. Facile d’utilisation, biodégradable, peu onéreux et pratique, il trouvera très facilement sa place dans votre salle de bain.

Néanmoins, il conviendra de l’utiliser avec prudence et de ne pas les laisser à portée de main des enfants. Il faut entrer l’oriculi tout doucement dans l’oreille pour ne pas risquer de percer le tympan.

4 ème astuce

La 5e astuce est sûrement la plus importante. Il s’agit de réfléchir astucieusement sur sa consommation quotidienne. La règle d’or pour une consommation raisonnée est d’identifier ses besoins d’une part, et de ne se procurer que des produits pouvant pallier à ces besoins d’autre part. Il faut consommer moins et mieux. Nos porte-monnaie, eux aussi atteints par la crise, ne s’en porteront que mieux. De plus, cela stoppera la quête du pouvoir des lobbies mal intentionnés envers nous, et fera baisser la facture écologique de nos descendants.

La passion raisonnée que nous entretenons envers nous et notre peau, ainsi que pour prendre le temps de la comprendre, va bien évidemment de soi et ce, plus d’efficacité. Nous obtiendrons plus de résultats en consommant moins, en dépensant moins, et en consommant des produits non seulement plus écologiques mais aussi plus éthiques. N’oublions pas que notre mode de vie impacte négativement le tiers-monde qui récolte à la fois nos déchets et les conséquences climatiques désastreuses générées par une consommation de masse. Par respect pour nous-même, pour notre héritage et pour toute l’humanité, je pense qu’il est important de se concentrer sur nos véritables besoins et de ne pas consommer gratuitement, car cela coûte cher à tout le monde : à nous, à tous nos semblables, ainsi qu’à la faune et à la flore de notre jolie planète. Je ne sais pas pour vous, mais moi, mes petits loups, si un jour j’ai des enfants, j’aimerais pouvoir leur dire que j’ai fait de mon mieux. Savoir consommer plus écologique et moins polluant… Ce n’est peut-être qu’un petit pas, mais rappelez-vous qu’il faut toujours commencer quelque part ; surtout pour des choses que l’on peut faire facilement, avec plaisir, et qui peut donner à nos proches un cadre de vie meilleur dans le futur.

Conclusion

Je vous souhaite une très heureuse journée. Je vous souhaite de trouver les produits qui vous apporteront des petits bonheurs tout simples, en vous rendant plus belle à vos yeux et aux yeux des autres. Des produits pour lesquels vous pourrez donner votre argent avec le sourire car vous vous saurez que vous le donnez à quelqu’un de bien et qui contribue à un monde meilleur. Si, si ! Je vous assure ! C’est possible d’être content de passer à la caisse quand on a choisi son produit en son âme et conscience, quand on a une vraie relation avec la personne qui est en face de nous. Une relation de confiance et de respect, portée par des valeurs communes et des efforts citoyens qui vont dans le même sens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Télécharger le guide pour réaliser vous même

 votre crème visage