moustique
Conseil

Les moustiques, lutter contre eux au naturel

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous souhaitez vous débarrasser des moustiques qui envahissent votre intérieur, mais ne souhaitez pas vous intoxiquer avec les insecticides et autres solutions polluantes proposées par votre supermarché local ? Alors vous êtes au bon endroit.

Dans une première partie nous allons vous parler du fonctionnement de nos moustiques adorés et de la manière dont ils nous repèrent dans la nuit. Ensuite, nous vous donnerons quelques conseils pour vous en débarrasser sans détruire la flore locale à coups d’insecticide. Enfin, nous vous parleront des traitements existants contre les piqûres.

Les moustiques : comment ça marche ?

Les moustiques sont des envahisseurs qui se nourrissent exclusivement de sang de mammifère. Cela leur permet de se reproduire. Cependant, seule la femelle est en capacité de piquer. Les males un peu comme les abeilles, polonise les fleurs ce qui prouve l’utilité des moustiques au sein de la biodiversité. Un moustique a une durée de vie d’environ huit mois .La femelle adulte pique tous les trois à quatre jours. Ces petites bestioles, détestées de tous et parfois porteuses de maladies dangereuses, sont capables de pondre jusqu’à 300 œufs après chaque piqure en une seule portée.

Certains moustiques préfèrent largement le sang des humains et sont capables d’en repérer un à près de 50 mètres. Ils sont principalement attirés par l’expulsion de CO2 (et pas par la lumière, comme nous apprennent nos parents depuis l’enfance. Et oui… ils avaient tort). En effet les moustiques sont par ailleurs dotés d’une vision infra rouge est son donc aussi bien à l’aise dans l’obscurité qu’en pleine lumière. Plus prêt ils nous repèrent grâce à la chaleur et aux odeurs que nous dégageons.

Ensuite, il faut savoir que les moustiques sont également plus attirés par certains « types d’humains » que d’autres. En effet, les moustiques aiment ce qu’on appelle l’acide lactique. C’est un des déchets de notre organisme qui s’évapore généralement par la transpiration et les pores de la peau. Ainsi, plus votre transpiration est concentrée en acide lactique, plus vous avez de chances (que dis-je, le privilège !) de vous faire plus piquer que d’autres. Par ailleurs, toutes les odeurs corporelles (en dehors des odeurs hormonales) attirent également les moustiques. Les odeurs cutanées, d’urine ou des muqueuses (nez, bouche, etc…) sont également susceptibles de les attirer.

Les solutions naturelles pour se débarrasser des moustiques

Il existe plusieurs solutions naturelles pour se débarrasser des moustiques. Dans un premier temps, nous allons vous donner quelques conseils qui vous permettrons notamment de ne pas les laisser proliférer, avant de vous présenter certains remèdes naturels.

Les conseils pour éloigner les moustiques

  • Un ventilateur tu auras

Les moustiques sont des insectes qui volent très mal et qui ne voient pas très bien. À la moindre bourrasque, ces derniers sont complètement désorientés et ont tendance à fuir. Pour protéger vos chaudes nuits et éviter leur prolifération, utilisez un ou plusieurs ventilateurs. Cela devrait vous protéger un minimum, notamment durant votre sommeil.

  • L’eau stagnante tu supprimeras

Pour protéger ses œufs, le moustique aura tendance à les pondre dans de l’eau stagnante. Un simple mouvement dans l’eau permet de les supprimer et de faire fuir le moustique. Si de l’eau stagnante traine dans votre jardin ou dans votre évier, nous vous conseillons de la supprimer. Si vous disposez d’une mare aux canards, un simple tuyau engendrant un mouvement dans l’eau suffira à les éloigner.

  • Une moustiquaire tu achèteras

Si vous avez les moyens, nous vous conseillons d’investir dans une bonne moustiquaire, qui vous permettra d’aérer et de faire rentrer l’air frais, tout en vous protégeant de l’invasion de ces petites bêtes.

Les remèdes naturels contre les moustiques

Pour éloigner les moustiques, il existe quelques remèdes naturels, qui ne vous couteront pas grand-chose à l’achat.

  • Les géraniums

Les géraniums sont des fleurs odorantes dont certaines peuvent être réellement fortes selon leur provenance. Les moustiques se repèrent principalement grâce aux odeurs et détestent celle du géranium, qui les envahie et les empêchent de se concentrer sur autre chose. Ainsi, si vous vivez en appartement, le géranium est l’une des meilleures options pour éloigner les moustiques, rien qu’en plantant quelques-uns autour de vos fenêtres.

  • L’huile essentielle d’eucalyptus citronné

La citronnelle peut très bien fonctionnée, comme elle peut ne pas du tout avoir d’effet. Cependant, il semblerait que l’alliance de l’eucalyptus et d’une odeur citronné soit largement plus efficace et fonctionne de la même manière que le géranium. En mettre quelques gouttes, régulièrement, à certains endroits stratégiques (coins de fenêtres) peut suffire à les maintenir à distance.

  • Un piège à base d’eau, de sucre et de levure de bière

Ce piège est spécialement conçu pour les gens qui ne veulent pas dépenser des fortunes pour anéantir les moustiques. Le principe est très simple. Dans un bol, mélangez 20 cl d’eau à 50 grammes de sucre et 1 gramme de levure de bière. Faites chauffer l’eau et le sucre puis laissez refroidir avant de verser le mélange au fond d’une bouteille en plastique. Enveloppez cette dernière de papier noir et posez là à l’entrée de votre logement (ou sur le balcon). La fermentation du sucre et de la levure va attirer les moustiques et les piéger.

Le seul hic, c’est que ce piège efficace les tue. Si vous n’êtes pas aussi cruel que le commun des mortels, ce piège ne vous conviendra peut-être pas.

Des astuces naturelles pour soigner les piqures de moustiques

Dans cette dernière partie, nous allons vous donner quelques conseils naturels et pratiques pour soigner et soulager une piqure de moustique. Les moustiques ne sont pas sans cœur, les piqures occasionnées ne sont que le moyen de développer leurs œufs. De plus quand la femelle vous piques elle vous injecte par l’intermédiaire de sa salive un anesthésient celui-ci rend la piqure quasiment indolore. Cet anesthésient permet aux moustiques de pouvoir ce procurés du sang sans qu’on leurs prêtent trop attention. La salive contient aussi un vaso-dilatateur afin de facilité le pompage du sang mais également un anticoagulant qui évite que le sang ne bouche sa trompe. Un moustique peut avaler l’équivalent de son poids en sang, il est facile de différencier un moustique repu d’un moustique qui ne l’est pas, son abdomen étant transparent on le voit doucement ce gorger de sang quand il se nourrit miam.

Ce sont nos anticorps qui déclenchent une réaction inflammatoires afin de lutter contre les corps étranger introduisent par la trompe du moustique. C’est enflammer, c’est rouge, ça gratte voilà le bouton.

  • Utiliser des glaçons

Les glaçons calment très rapidement les démangeaisons et permettent également d’endormir la douleur et de réduire la chaleur qui peut être dégagée par la zone piquée. Le soulagement est généralement instantané.

  • Un massage à l’ail

Si vous n’avez pas le nez sensible, que vous ne craignez pas l’odeur de l’ail ou que vous n’avez pas de rendez-vous amoureux de prévu, alors prenez un morceau d’ail et frottez-le à l’endroit de la piqure de moustique. L’ail vous permettra de réduire la douleur et de soulager les démangeaisons de manière durable.

  • L’argile

L’avantage d’un patch à l’argile, c’est que vous pouvez le garder pendant plusieurs dizaines de minutes avant de l’enlever et de le changer. L’argile a des vertus calmantes et elle soulagera les douleurs, les démangeaisons et la chaleur. On conseille généralement de garder le masque à l’argile une heure avant de le rincer. Pour plus d’efficacité, enveloppez la zone dans du linge.

  • Utiliser votre propre salive

Votre salive a pour avantage de contenir des enzymes qui diminue la virulence des microorganismes ainsi que anticorps. Peu conventionnelle cette technique n’est pas à mettre de côté pour autant.

  • Vinaigre blanc

Grâce à ses vertus antiseptiques le vinaigre blanc soulage les piqures de moustique quasiment instantanément. Remède peu cher et très efficace c’est un de nos précieux secrets de grande mère dont on ne se lasse pas.

  • L’huile essentielle de lavande

La lavande est intéressante grâce à ses vertus anti-inflammatoires et sera un allié de choix naturel avec une douce odeur provençale pour soulager les piqures de moustique.

Si vous avez aimez ce contenu n’oubliez pas de le signalez! A bientôt pour un nouvel article.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.