slow
Bibliothèque

« Slow Cosmétique : le guide visuel »

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Introduction

Petits loups bonjour, et bienvenue pour ce nouvel article !

Aujourd’hui, je vous emmène dans ma bibliothèque pour la lecture de l’un de mes livres préférés.

Ce livre est écrit par Julien Kaibeck, célèbre naturopathe et président de l’association « Slow Cosmétique », et par Mélanie Dupuis, bloggeuse du célèbre blog « vert citron », paysagiste et herboriste passionnée de plantes, elle aussi co-directrice de l’association « Slow Cosmétique ».

Ces deux experts du domaine vous emmènent avec eux à travers ce livre,  très agréable à feuilleter justement de par son esthétisme. En effet, le guide visuel « Slow Cosmétique », comme son nom l’indique, est très visuel, très agréable et facilement compréhensible. C’est pour cette raison que je vous le conseille chaleureusement. Édité aux éditions Leduc, c’est une vraie référence quand il s’agit de réfléchir sur ses achats cosmétiques et de réaliser une routine slow.

De quoi ce livre parle-t-il

Premier chapitre : « Slow cosmétique », vous allez l’adopter

Ce livre est divisé en plusieurs parties.

La première s’intitule « Slow cosmétique, vous allez l’adopter ».

Ici, on commence bien sûr par rappeler les principes et les valeurs de la Slow Cosmétique qui sont une cosmétique

  • Censée,
  • Militante,
  • Plaisante,
  • Intelligente,
  • Raisonnable,
  • Écologique et
  • Humaine.

La Slow Cosmétique est très intéressante en ce qui concerne l’achat de produits éthiques. En effet,  elle réunit à elle seule les exigences de plusieurs valeurs qui bien souvent, nous sont toutes communes. Cette première partie rappelle aux consommateurs que les cosmétiques sont là pour répondre à des besoins. Pour rester sur une consommation raisonnable et raisonnée, pas question de superflu. Au contraire, le plaisir se trouve dans les ingrédients simples et les habitudes saines.

Les auteurs font la différence entre la cosmétique conventionnelle, la cosmétique naturelle et la cosmétique biologique.

Ils nous parlent également des différents groupes d’ingrédients qui sont à proscrire dans une cosmétique qui répond aux valeurs de la « Slow Cosmétique ».

Quelques exemples :

J’ai beaucoup apprécié l’aspect « marketing » de ce livre, j’entends par là que ce livre nous explique ce qu’est le « greenwashing » ou « éco blanchiment ».

Pour cela, des illustrations très éloquentes nous montrent les stratagèmes adoptés par les commerçants pour donner une aura de naturel à leurs produits.

Dans ce chapitre, le livre évoque également les labels et ce qu’ils impliquent.

Le chapitre suivant, « routine Slow Cosmétique », nous montre, à travers des illustrations et une présentation très soignée,  ce qu’est une routine et comment l’appréhender. Cela avec les valeurs « Slow Cosmétique ». Ils vous expliquent comment vous démaquiller « slow », ou comment vous occuper de vos cheveux « slow » .

Ce chapitre évoque également plusieurs pratiques cosmétiques, comme l’école « hiring » ou « Lenovo ». Il évoque aussi l’un des aspects le plus crucial de la cosmétique, c’est-à-dire l’hydratation. Des tableaux vous montreront quels ingrédients sont les mieux adaptés à votre type de peau. Partie très intéressante, ce chapitre montre également les mouvements à faire pour appliquer correctement ses cosmétiques, et offrir à notre peau une hydratation optimale.

Deuxième chapitre : les 10 ingrédients-phares de la « Slow Cosmétique »

La dernière partie est consacrée aux 10 ingrédients-phares de la « Slow Cosmétique », les indispensables. Ce chapitre traite de la galénique pour savoir ce qu’est un hydrolat, une huile végétale, un beurre végétal ou encore des huiles essentielles. On y découvrira aussi les vertus de certains ingrédients tels que l’argile ou encore l’aloe vera. Une partie de ce chapitre est consacrée aux émulsifiants, à leurs propriétés et à leurs dosages pour vous guider dans le choix de ceux-ci.

Troisième partie : les recettes « Slow Cosmétique »

Ensuite, ce livre vous révèle 26 recettes « Slow Cosmétique ». J’aime particulièrement ces recettes car elles ne nécessitent que peu d’ingrédients. Contrairement aux recettes « Aroma-Zone », la Slow Cosmétique prône un certain minimalisme basé sur la qualité du produit plutôt que sur la quantité. Ainsi, vous pourrez trouver la recette :

  • D’un produit démaquillant,
  • D’une lotion tonique
  • D’une base lavante
  • D’un shampooing sec
  • De  de bain D’un déodorant,    
  • De crème hydratante
  • De parfum
  • De maquillage


Dernière partie : l’annexe

Enfin, le livre se conclut  par une annexe  non négligeable. Elle évoque tout d’abord la galénique l’essentiel pour une beauté « slow » avec les propriétés et les prix de chaque produit. Ensuite, l’annexe parle des 35 huiles végétales les plus slow. Ce qui permet d’avoir sous la main un guide très complet des ingrédients de base utiles à la pratique de la cosmétique maison.

Conclusion

En conclusion, ce livre est également l’un de mes préférés. Les illustrations le rendent très ludique et compréhensible. Pour ma part, il m’a surtout servi de guide de consommation. C’est grâce à lui que j’ai commencé mon apprentissage de la lecture des étiquettes cosmétiques.

Il vous permet aussi d’entamer une réflexion sur vos valeurs personnelles concernant l’achat de vos cosmétiques. Ce que j’aime avec Julien Kaibeck, c’est qu’il s’arrange toujours pour introduire dans ses livres, à un moment ou à un autre,  un plaidoyer pour votre peau. Julien Kaibeck ne néglige pas non plus l’aspect psychologique. Il vous demande de pardonner à votre peau, de pardonner ses imperfections, ses cicatrices ou ses boutons. Il vous recommande d’être gentil avec elle, d’être doux et attentionné.

Car il faut être attentionné pour voir ce qui peut convenir ou non à votre peau, pour prendre le temps de la connaître et de l’apprécier pour ce qu’elle est, avec ses forces et ses faiblesses.

Mélanie Dupuis et Julien Kaibeck vous guident pour vous entraîner vers une consommation plus réfléchie et tournée vers vous, vers l’amour de vous. J’adore ce concept… Ce livre est également très pratique ; je le sors à chaque fois que je veux analyser l’étiquette d’un cosmétique. J’ai particulièrement aimé la partie sur le marketing, qui montre toutes les petites choses qui sont mises en œuvre pour motiver notre achat et pour nous donner souvent une fausse image du produit qui nous est vendu. Les recettes  sont elles aussi intéressantes car minimalistes, elles ciblent la qualité et  l’efficacité plutôt que la quantité.

Ce livre coûte 19 € et personnellement, je trouve qu’il les vaut bien. Cet ouvrage est réfléchi et on voit qu’il y a eu un vrai travail d’effectué pour le rendre accessible à tous ; je vous le recommande donc chaleureusement.

Ma foi mes petits loups, j’espère que cet article vous aura plu, et que vous aurez été ravis de partir à la découverte de ce superbe livre qu’est « la Slow Cosmétique, le guide visuel ». Si vous l’avez déjà, n’hésitez pas à partager votre ressenti dans les commentaires pour donner un avis plus nuancé de cet ouvrage.

Si vous avez aimé cet article, surtout n’hésitez pas à le partager. Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout. Si vous avez des questions, je reste à votre disposition et je vous dis à très bientôt pour un nouvel article.




Si vous désirez acquérir ce livre mais aussi aider mon blog à ce développer vous pouvez l’acheter via ce lien ce qui me permettra de toucher une petite commission pour continuer à développer mon blog.

2 commentaires

  • Elodie

    Salut Laura! J’hésitais depuis un bon bout de temps à acheter ce livre, tu m’as convaincue, merci!
    Je suis “tombée” sur Julien Kaibeck il y a peu de temps, il a aussi une chaîne Youtube. J’adore le gars, hyper simple, sans chichi, il dénonce les choses avec une pointe d’humour, j’adore le style!
    D’ailleurs j’ai fait mes premiers pas en slow cosmétique en me procurant un shampoing solide, un porte savon écologique et une brosse à cheveux en matière naturelle sur le site de vente Slow Cosmétique qui regroupe des petits artisans qui font les choses bien. Une révélation!
    Je note précieusement l’achat du guide illustré avec les recettes que tu présentes ici pour passer à la vitesse supérieure (on peut faire ça? Accélérer en Slow Cosmétique?! mdr)
    Au plaisir de te lire!
    Elodie

    • Laura Terschlusen

      Bonjour Elodie,
      Merci de tout cœur pour ton commentaire j’adore ton humour xd, Julien Kaibeck est un sacré personnage 🙂 que j’ai eu la chance de rencontrer. Félicitation pour tes premiers pas dans la Slow! Et oui ça change la vie une salle de bain zéro déchet et des producteurs supers et des produits efficaces que demande le peuple?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Télécharger le guide pour réaliser vous même

 votre crème visage